June et Jennifer Gibbons

Nous sommes en 1963, le 11 avril, dans une petite île-état des caraïbes du nom de Barbados. Ce jour là naquis June et Jennifer Gibbons deux soeurs jumelles. Elles vont sans le savoir nous offrire un des cas les plus étranges dans le domaine du langage et de la psychologie…

Peut de temps après leur naissance leurs parents quittent Barbados pour s’installer en Angleterre. Les deux petites filles comme de nombreuses jumelles deviennent inséparable, et petit à petit se renferment toute les deux sur elle-même, peut de gens a part leur famille arrive à les comprendre et à communiquer avec elle. Elles developpèrent entre elle une sorte de langue que personne ne comprennait ce qui les isola encore plus. Petit à petit elle communiquait entre elle pratiquement qu’avec des signes, de simple expressions de visage, et certain pense par une forme de télépatie…

JPEG - 16.6 ko
Une photo d’une video faite sur les deux soeurs…

A l’age de 14 ans, après de nombreuses thérapies pour essayer de les faire communiquer avec les autres, les psychologues, on les plaça dans deux collèges différent, mais hélàs ce fut un totale échec, les deux filles se renfermèrent toute les deux sur elles-même et sombrèrent dans un état de catatonie… Quand elles furent enfin réuni, elles se mirent à commètre des petits larcins, elles firent des incendits et divers autre petit crime, ce qui leurs value 14 ans de prison. Pendant ces années de prison, June écrivit Pepsi-Cola Addict, une nouvelle qui fut publier dans vanity presse.

Peut de temps après leurs liberation en 1993 Jennifer mourrut d’un problème de coeur, après la mort de sa soeur June devint plus communicative, et commença à parler à d’autre personne.

Ces deux soeurs étaient très lié comme la pluspart des soeur jumelles, et avaient créer une sorte de monde que seules eux deux vivaient, elles avaient créer un lien si fort que personne ne pouvait entrer dans leur monde. Elles vivaient une relation d’amour et de haine à la fois, elles se détestaient, elles étaient jalouses l’une de l’autre et à la fois, elles ne pouvaient pas se passer l’une de l’autre… Et finalement avaient créer leur propres langue et leurs propres système de communication. Une sorte d’amour entre deux soeurs que seul la mort les libera en quelques sorte pour que June put enfin communiquer avec l’extérieur…

9 réflexions sur “ June et Jennifer Gibbons ”

  1. je dis que c est la solitude qui les poussais a agir ainsi jesuis assez solitaire et si j avais une soeur jumelle je serais pareille

  2. T’es au top matgui,tu as raison,qu’est-ce qu’elle sont laides,le fantasmes des jumelles s’effondre avec moi :/

  3. je parle rarement et je suis comme ca .elles aussi étaient comme ca.a la différence que moi je n ai pas de soeur jumelle je n ai pas pu parler a une seule personne commes elles.je serait enferme dans mon monde sans vouloir sortir

  4. La communication semi télépathique, faisant intervenir langage oral et mimiques est fortement développé dans la saga des Fondations d’Asimov.

    (rien de plus à dire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>