triangle_bermudes

Bermudes, Gaz et naufrage…

Des chercheurs auraient trouvé une explication sur des disparitions du triangle des Bermudes. D’après ces scientifiques des poches de gaz serait responsable de ces mystérieuses disparitions.

Après des études de la région, le plancher océanique dans cette partie du monde contient d’importante quantité d’hydrate de méthane.

D’après Joseph Monaghan et David May deux chercheurs de l’université de Melbourne, des poches de méthane dans l’océan formeraient de grandes bulles en importante quantité qui remonteraient vers la surface. Une fois un navire pris dans ces bulles de méthane il perdrait sa flottabilité et coulerait vers le fond de l’océan.

De même dans le cas des avions le gaz une fois dans l’air pourrait empêcher le fonctionnement des moteurs voir même déclencher des incendies. L’avion privé de sa propulsion s’écraserait dans l’océan.

Cette hypothèse pourrait aussi expliquer d’autre disparition qui se déroule dans le reste du monde…

Par contre cette théorie n’explique hélas pas ce que sont devenues les épaves…

4 réflexions sur “ Bermudes, Gaz et naufrage… ”

  1. je vois pas en quoi la video prouve leur tehorie, un bateau surchargé a une hauteur de coque faible a emerger; il embarque donc facilement des paquets de mer et, si il n’est pas insubmersible (comme les deriveurs en ecole de voile, bas sur l’eau eux aussi, se transforment rapidement en baignoires), finit par couler…
    ABC du marin…
    donc un cargo avec 5m en dehors de l’eau ne coule pas avec des « bubules ». si il est coifé par une grosse vague pendant une tempete ca peu etre possible, et encore, il y a des pompes a bord qui evacuent l’eau du fond de cale quasiment des les premiers centimetres… a moins d’une grosse avarie.

  2. C’est pas les bulles en elle-même qui conduisent au naufrage du bateau, mais la présence du gaz (en général du méthane) qui va modifier la flottabilité. De même, ce gaz s’échappant ensuite dans l’atmosphère diminue la portance de l’air, conduisant au crash des avions. Bon, après c’est ce qu’un des mes profs de fac avait expliqué en nous parlant des hydrates de gaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>